Vérification de la précision d’un palpeur tactile de MMT

Test de précision d’un palpeur de MMT, test de probabilité

Comment savez-vous que l’outil que vous utilisez fonctionne correctement ? Avec un outil tel qu'un marteau, c’est facile : si le clou est enfoncé, l’outil fonctionne ! Mais qu’en est-il d’un outil de haute technologie comme un palpeur de MMT ? C’est l'élément complexe qui se trouve à l’extrémité de la MMT et qui comprend de nombreux composants internes dont on ne peut voir l'état ou le réglage que de l’extérieur. Par où commencer ? Eh bien, nous allons considérer que c’est un marteau et simplifier.

Comme le marteau, un palpeur de MMT fournit les résultats attendus sur la base des spécifications du produit : une ligne de base. Un nouveau marteau est étanche et équilibré avec une tête plate et un manche ferme, et garanti contre les défauts par le fabricant. Une nouvelle MMT et son palpeur forment un système de mesure également étanche et équilibré. Sa précision et sa répétabilité sont certifiées par le fabricant et documentées sous forme de certificat de calibration. Ce certificat est votre ligne de départ. Une simple liste de nombres qui vous donne une plage attendue de valeurs à l’intérieur de laquelle vos mesures devraient se situer lorsque vous mesurez un objet de taille connue, tel qu’une sphère de qualification ou une bague de contrôle.

Si, par exemple, votre MMT a été calibrée sur la base de la spécification B89, vous disposerez d’une valeur pour la répétabilité. Supposons que ce soit 0,004 mm (4 microns). Cela signifie que si vous mesurez une sphère certifiée, la mesure de son emplacement devrait se répéter dans la plage de 0,004 mm.

D’un autre côté, si votre MMT a été calibrée selon la norme ISO 10360-2, vous disposez d’une valeur pour le « test de palpage ». Cette valeur est l’incertitude de palpage de la ligne de base de 0,0025 mm (2,5 microns) et elle indique que l’erreur de palpage de 25 points, mesurée sur une sphère certifiée, ne dépasse pas cette valeur. C’est similaire à l’écart de sphéricité et de taille du diamètre certifié.  Ainsi, dans cet exemple, si votre MMT a été certifiée selon la norme ISO 10360-2 lorsque vous mesurez une sphère certifiée, son écart de diamètre et sa circularité (ou sphéricité) devraient être inférieurs à 2,5 microns. Maintenant que vous connaissez les valeurs cibles, déterminons votre situation réelle.

Un simple test sur toute MMT est la vérification de votre configuration de palpage. Qualifiez simplement votre configuration de palpage comme vous le feriez pour tout projet d’inspection. Créez ensuite un programme d’inspection, en mode automatique si votre MMT en est équipée, pour mesurer cette même sphère avec moins de 25 points et quatre lignes avec le même angle de palpeur A0B0 (vertical) certifié ISO. Répétez cette mesure trois fois ou plus. Les résultats de ce test devraient se situer dans la plage de la ligne de base indiquée plus haut. Si ce n’est pas le cas, un examen et un test complémentaires sont nécessaires. Si les résultats du test dépassent les limites acceptables, revoyez la configuration de palpage pour diagnostiquer le problème.

Commencez le diagnostic avec la sphère de qualification et déterminez si le diamètre spécifié dans le logiciel de la MMT correspond au diamètre certifié de la sphère. Puis, nettoyez avec un chiffon non pelucheux en utilisant de l'alcool dénaturé. Vérifiez ensuite le stylet. Détermine-s’il est étanche, propre et si son diamètre et sa longueur correspondent aux spécifications dans le logiciel de MMT. Ces étapes simples constituent le moyen le plus répandu et heureusement le moins coûteux pour résoudre la plupart des problèmes de précision/de répétabilité de la plupart des MMT. Aussi, ne vous en faites pas si vous avez passé deux heures à chercher un stylet cassé ou mal fixé. Cela arrive aux programmeurs de MMT les plus avertis. Après avoir tout confirmé, réexécutez le programme de sphère et vérifiez si le problème est résolu.

Si les opérations mentionnées plus haut ne vous ont pas permis de résoudre le problème, les coûts peuvent augmenter si vous cherchez des dégradations ou une usure du système de palpage. Si vous travaillez avec un palpeur et des modules non interchangeables, comme un palpeur TP-2 ou HP-T, vérifiez d'abord si le raccordement à la tête de mesure est étanche, puis déterminez si elle colle (lorsqu’elle est déclenchée) ou présente de grandes fuites d’huile. Vous pouvez aussi contrôler et régler la force de déclenchement avec un tensimètre. Mais si l’un des deux symptômes mentionnés plus haut est présent (collant ou non étanche), il est préférable de remplacer le palpeur et de continuer.

En cas d’utilisation de palpeurs dotés de modules magnétiques interchangeables, comme les palpeurs Renishaw TP-20, 200, SP-25 ou HP-TM, le palpeur est composé de deux parties : le module, dans lequel le stylet est vissé et qui contient le mécanisme de déclenchement, et le corps, qui se visse dans la tête de mesure. Le corps est en principe un simple interrupteur marche-arrêt qui fonctionne ou ne fonctionne pas. Il n’a pas d’effet sur la précision. Pour tester un corps, fixez un module dont vous savez qu’il fonctionne, assurez-vous que les contacts sont propres et que le module est bien calé. S’il n’y a pas de déclenchement, le corps est sans doute en mauvais état.

Si le corps fonctionne, il convient de tester les modules. Vérifiez que les contacts sont propres, que le module est bien fixé et qu’un stylet valide y est fixé de façon correcte. Si, après l’exécution de la procédure de test décrite plus haut, les mesures ne se répètent pas dans la plage de spécification définie, il se peut que le module soit usé. La seule manière de poursuivre le contrôle est alors de le remplacer par un module dont on sait qu’il est bon et de confirmer les résultats acceptables.

En respectant cette procédure simple à trois étapes : ligne de base, contrôle de qualification et remontée, vous pourrez diagnostiquer rapidement des problèmes de mesure et être plus sûr de vos résultats, avec une plus grande traçabilité. Bien entendu, les opérations à effectuer dépendent de votre configuration. Vous serez peut-être amené à ajouter plus d'angles de pointe et à mesurer la sphère avec plus de points, etc., pour obtenir le degré de fiabilité requis.


Hexagon Manufacturing Intelligence
Immeuble Le Viking
32 Avenue de la Baltique
91140 Villebon-sur-Yvette
France

T: +33 (0)1 69 29 12 00
F: +33 (0)1 69 29 00 32

SERVICE COMMERCIAL  SERVICE CLIENT