L’examen de pièces de robinetterie est confié à des machines à mesurer tridimensionnelles

Hansgrohe - Allemagne

En Turquie, on va au hammam pour se détendre. Les Japonaises et les Japonais retrouvent leur énergie avec l‘ofuro. Les magazines de l‘habitat décrivent de plus en plus ce lieu comme une oasis de bien- être individuelle. Il s‘agit du bain. Depuis plus d‘un siècle, la société Hansgrohe AG (www.hansgrohe.com) participe au rituel des ablutions en confectionnant des éléments de robinetterie et des douches qui mettent le milieu liquide en valeur. Les produits esthétiques de ce fabricant titulaire de plusieurs prix ont été conçus par des stylistes réputés, avec des technologies de pointe, la passion pour l‘eau et le goût de l‘innovation... ainsi qu‘avec deux machines à mesurer tridimensionnelles DEA GLOBAL. Au siège, à Schiltach, Allemagne, on surveille de près les caractéristiques de forme et de fonction des pièces avec ces systèmes de mesures tridimensionnelles.
 
La société Hansgrohe AG est mondialement connue pour ses solutions de bain design, modernes, et ses produits sanitaires innovants. La marque Axor, en particulier, souligne le souci du style. Les élégants robinets de cet éventail sont fabriqués au siège de l‘entreprise, à Schiltach, où la fonderie interne met le laiton en forme. La pièce brute subit diverses opérations d‘usinage mécaniques, un meulage et un polissage, pour se transformer en un objet design dédié au bain. Le personnel de Hansgrohe AG vérifie les caractéristiques de design et de fonction de même que les cotes d‘ajustement de la gamme Axor avec des machines à mesurer tridimensionnelle DEA GLOBAL. 

Pour cela, il peut faire appel à deux DEA GLOBAL. Une MMT DEA GLOBAL est placée dans le service de métrologie et intervient dans le processus d‘approbation des pièces de production. L‘autre, acquise récemment, se dédie à la gamme Axor. Elle se trouve dans une salle de mesure à proximité de l‘atelier de fabrication des éléments de robinetterie Axor. 
 
Les nouvelles créations prennent forme
 
La DEA GLOBAL de l‘atelier assiste le personnel dans l‘approbation des pièces de production. «Cette nouvelle DEA raccourcit la phase de développement», indique Jürgen Raddatz, responsable du service de métrologie chez Hansgrohe AG. «Nous nous trouvons pour ainsi dire à la source du processus de fabrication, pouvons l‘examiner et le corriger quand les valeurs mesurées dépassent les tolérances. Auparavant, la production Axor dépendait entièrement du système de mesure installé dans le service de métrologie, plus loin. La phase d‘approbation a gagné en rapidité.»

L‘équipement de mesure accompagne les séries
 
La nouvelle machine à mesurer tridimensionnelle n‘a pas seulement délesté l‘homologue du service de métrologie. Elle se substitue aussi aux contrôles réalisés auparavant avec des calibres et des dispositifs de mesure spéciaux. Avec la DEA GLOBAL, Hansgrohe a franchi avec succès le pas de la mesure automatique. Jürgen Raddatz observe à ce sujet: «Autrefois, nous utilisions des outils manuels pour surveiller la production des pièces de robinetterie Axor. L‘intervention se limitait alors à un contrôle. Aujourd‘hui, nous disposons des cotes réelles. La MMT nous fournit des données de mesure concrètes que nous pouvons consigner et analyser. Dans le temps, nous devions accomplir plus d‘efforts pour nous rapprocher de l‘idéal. Aujourd‘hui, la machine à mesurer tridimensionnelle nous indique comment régler nos centres d‘usinage et nous maîtrisons mieux le processus.»

Mesures extrêmement simples grâce à l‘interface utilisateur graphique

Comme les usineurs n‘ont plus besoin d‘effectuer un contrôle manuel, ils peuvent se concentrer sur leurs tâches de base. Résultat: les temps d‘arrêt des centres d‘usinage diminuent. Mais les usineurs restent impliqués dans les opérations de mesure. Daniel Morra, responsable de la programmation chez Hansgrohe, explique: «Nous établissons les programmes de mesure hors ligne, dans le service de métrologie central, au moyen du logiciel PC-DMIS. Les programmes sont conçus de manière à autoriser un accès convivial aux fonctions à l‘aide d‘un menu à photos explicites. L‘usineur voit exactement comment il doit brider la pièce avec les éléments de fixation flexibles. Le programme de mesure démarre après la saisie de données d‘identification, par exemple le numéro du centre d‘usinage et le nom de l‘opérateur, et s‘exécute tout seul. Pendant ce temps, l‘usineur peut se consacrer à d‘autres tâches.»

Acquérir des points de mesure au pas de course


Présentant une plage de travail de 700 x 1 000 x 700 mm, la machine DEA GLOBAL est équipée d‘un système de palpage adapté de façon optimale aux applications de Hansgrohe. La tête rotative et pivotante motorisée est pourvue d‘un palpeur qui relève tous les points prévus. Il agit en même temps comme dispositif scanning capable de saisir 100 points par seconde. Le système relève les caractéristiques géométriques et rectilignes en mode point par point. La bille en rubis du palpeur mesure les formes et les cotes d‘ajustement, qui exigent une plus haute précision, par scanning. Grâce aux rallonges, l‘équipement peut aussi déterminer les caractéristiques intérieures. Les ajustements intérieurs sont définis avec une tolérance étroite et font l‘objet d‘un usinage particulièrement minutieux. Les valeurs hors tolérance sont identifiées après la mesure: «Le rapport de mesure fourni par le système est configuré de manière à ce que l‘usineur repère seulement les erreurs», signale Niels Nestler, responsable de l‘optimisation du processus. «L‘usineur peut consulter le plan de construction sur le PC et voir où se situe la cote. Il adapte l‘usinage mécanique en conséquence. Parallèlement, le convertisseur de résultats enregistre tous les résultats dans un fichier Excel qui sert de base à nos analyses.» 

L‘importation CAO, un critère décisif
 
D‘emblée, le logiciel de métrologie PC-DMIS et ses nombreux avantages ont séduit l‘entreprise Hansgrohe. Il y a quelques années, le service de métrologie central a accordé sa préférence à la MMT DEA pour les mesures tridimensionnelles. «Le modèle de l‘autre fabricant présentait l‘inconvénient de ne pas prendre en charge l‘importation directe du format de CAO CATIA. Or, nos concepteurs se servent de ces données pour écrire le programme de mesure», indique Raddatz. «PC-DMIS intègre cette interface et importe ce format sans difficulté. Il défie toute concurrence sur ce plan. 

C‘est pourquoi nous avons choisi l‘équipement PC-DMIS et DEA pour le service de métrologie. Il nous semblait évident de reprendre une machine DEA pour la réalisation des pièces de robinetterie. Elle nous permet d‘exécuter les programmes de mesure aussi bien dans l‘atelier de fabrication qu‘au service de métrologie.» 

Hansgrohe AG veut continuer à exploiter au mieux les avantages du convertisseur de résultats. Dès que la nouvelle machine aura relevé des données sur une certaine période, ce spécialiste implanté dans la Forêt-Noire calculera les capabilités de processus pour réduire davantage les temps d‘arrêt des machines-outils et accroître la productivité. Les produits haut de gamme de Hansgrohe AG équipent des hôtels, navires de croisière, complexes résidentiels et maisons individuelles aux quatre coins du monde. Et l‘eau se mit à couler!

Case Study: Hansgrohe AG - Schiltach

HxGN LIVE

HxGN LIVE, la conférence internationale annuelle de Hexagon propose des conférences passionnantes, des possibilités d'élargir votre réseau et d'accéder à la présentation de...