D‘une machine a l‘autre

Köppel AG - Suisse

« La première fois est toujours la plus dure. » Cette affirmation semble particulièrement juste lorsque l’on commence à utiliser un système de mesure automatisé. Mais l’important, c’est d’avoir un partenaire compétent et un système de mesure facile d’emploi. Avec Hexagon Metrology et la machine à mesurer TIGO SF, le fabricant de pièces en sous-traitance Köppel AG, de Berneck, Suisse, dispose des deux. 

Pour une entreprise qui a toujours réalisé des mesures manuelles au moyen de gabarits en hauteur, de micromètres, etc., le choix d’une technologie de mesure automatisée représente une grande avancée. Mais avec un profil d’application bien formulé (comme celui de Köppel AG), l’acquisition devient beaucoup plus simple. « Nos priorités étaient d’obtenir des composants matériels et logiciels faciles d’emploi et de pouvoir utiliser la machine dans l’environnement de production. Nous avions donc une approche très directe, machine (de production) - machine (de mesure), explique le directeur, Marcel Köppel. La fabrication doit pouvoir se poursuivre durant la mesure et toute correction nécessaire doit être possible dès que le résultat de mesure devient disponible. En plus, l’atelier ne voulait en aucun cas un produit non connu.

Étude étendue

Pendant la phase d’acquisition, Köppel AG a analysé en profondeur les produits de trois fournisseurs leaders de machines à mesurer. Chaque prestataire a reçu le profil d’application, y compris l’instruction de fournir «un système avec lequel on peut prendre des mesures et obtenir des résultats sur simple pression de touche», et chacun d’entre eux s’est vu remettre un échantillon pour les mesures. C’est en définitive Hexagon Metrology qui a proposé la solution globale la plus séduisante avec la machine TIGO SF. « La conception adaptée à l’environnement de production, la flexibilité de la machine, la livraison rapide, l’excellent rapport prix-performances et la facilité d’emploi ont constitué des arguments décisifs en faveur de la TIGO SF. Hexagon Metrology a également organisé une visite chez l’un de ses clients où  les métrologues nous ont fait part de leurs expériences avec la machine. Cette initiative nous a conforté dans notre décision », explique Marcel Köppel. La machine à mesurer tridimensionnelle (MMT) TIGO SF est précise, compacte et spécialement conçue pour être utilisée dans l’atelier de production. Elle fournit d’excellents résultats pour un large éventail de pièces de petites et moyennes dimensions dans tous les types de secteurs où la fabrication exige le maximum de précision. Avec une plage de mesure de 500 x 580 x 500 mm (X/Y/Z), c’est l’environnement de production le plus précis de sa classe. « Mais ce qui est le plus important, c’est que la TIGO SF offre une nouvelle approche pour l’utilisation de machines à mesurer dans la fabrication : au cœur de cette approche se trouvent le concept opératoire du logiciel PC-DMIS CAD et l’option Interface utilisateur. L’interface utilisateur graphique est constituée de commandes et d’éléments graphiques faciles à comprendre, ce qui en fait la base idéale pour des processus de mesure intuitifs. Le logiciel de mesure PC-DMIS renommé convient aussi à des applications plus complexes », indique Sandro Sorgon, directeur des ventes et du marketing chez Hexagon Metrology, Suisse.

Commande simple

Köppel AG a réceptionné la TIGO SF en septembre 2014. Depuis, elle a fait ses preuves dans le cadre de son utilisation au quotidien, grâce aussi au changeur de palpeurs disponible en option, qui offre une flexibilité incroyable lors de la mesure de forets diamantés. Le logiciel PC-DMIS CAD a également révélé ses avantages, à travers sa facilité d’emploi. L’option Interface utilisateur permet à dix opérateurs, qui commandent normalement les machines de production, de mesurer les forets sans aucune difficulté. Ce sont les deux métrologues de l’atelier qui créent les programmes de mesure. 

Marcel Köppel explique le processus de mesure : «L’utilisateur peut brider la pièce à mesurer sur un support aimanté fabriqué en interne et le sélectionner sur l’écran tactile à partir d’une liste de photos ou d’une référence. Il appuie sur le bouton de démarrage, et la mesure des points correspondante s’effectue en mode automatique. L’écran indique alors si le résultat de mesure est bon ou mauvais. » La couleur (rouge ou vert) le signale. Si le résultat est rouge, une illustration montre que l’élément est hors tolérance. Mais cela arrive très rarement, car le logiciel documente aussi l’évolution des valeurs de mesure. Si une valeur se déplace vers la zone rouge, l’opérateur de la machine peut réaliser des ajustements de manière à ce que les prochaines pièces se déplacent de nouveau nettement vers la zone verte. Le rebut s’en trouve considérablement réduit.

Toute une série d’atouts

La machine à mesurer Hexagon Metrology procure aussi d’autres grands avantages de coûts à l’atelier, puisque celui-ci n’a plus besoin des services d’un prestataire de mesure local : « Nous avons ainsi pu rentabiliser la TIGO SF en tout juste neuf mois ! Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est le temps pour transporter la pièce sur le site du prestataire de services et le temps d’arrêt de la machine de production pendant cette intervention », indique Marcel Köppel. « Un autre élément à prendre en compte est notre mode de travail en 3 x 8, de dimanche 10 h à samedi 17 h. Bien entendu, le prestataire de services de mesure n’est pas disponible en continu pendant cette période. »

La machine à mesurer fait gagner du temps parce que les opérateurs peuvent retourner à leur station de travail pendant l’exécution des mesures automatisées. Ils peuvent donc rester productifs pendant ce temps. La fonction de scanning réduit aussi considérablement le temps de mesure. « La machine TIGO SF procure des avantages pour développer les activités, puisque les sociétés ont de plus en plus besoin de rapports et d’une documentation de mesure », note Sandro Sorgon. « Cela renforce non seulement la confiance des clients dans les produits de Köppel AG, mais supprime aussi les contrôles de produits à la réception. C’est une situation gagnantgagnant! »

Conclusion positive

La mesure des forets diamantés s’effectue après le démarrage de la machine de production, puis pour toute dixième pièce réalisée. Mais à l’avenir, l’atelier envisage d’utiliser la machine d’Hexagon Metrology pour relever des pièces individuelles et, surtout, pour enregistrer les rapports de mesure et les programmes durablement, et pour les rappeler le cas échéant. Comme la TIGO SF est « ouverte » et peut être chargée sur trois côtés, il est également possible de mesurer des pièces de grandes dimensions en sections. Mais actuellement, Köppel AG a comme principal objectif d’acquérir de plus grandes compétences dans la commande de la machine à mesurer afin d’exploiter tout son potentiel et généraliser son utilisation. 

L’assistance rapide en cas de questions et la création des programmes de mesure en collaboration avec des experts d’Hexagon Metrology pendant la formation sont des facteurs clés pour l’atelier, jugés excellents. Les programmes appliqués à Berneck ont été immédiatement opérationnels en combinaison avec la TIGO SF. Cela a également abouti à des échos positifs : « Nous avons atteint notre objectif clé, à savoir automatiser les mesures de la plupart des forets diamantés et les rendre ainsi plus efficaces. Cela nous a permis de réduire considérablement le taux d’erreurs par rapport aux mesures manuelles effectuées au préalable », conclut Marcel Köppel. « La TIGO SF représente une valeur ajoutée pour notre personnel, pour nos clients et, bien sûr, pour notre entreprise, Köppel AG, grâce au gain de productivité, au rebut réduit et au retour sur investissement rapide. La machine à mesurer d’Hexagon Metrology a vraiment rempli toutes nos attentes. »

Köppel AG

Köppel AG est un métallurgiste dans le domaine des biens de production réalisés comme pièces individuelles ou comme séries. La société est établie à Berneck, Suisse, et emploie 50 personnes, dont 40 travaillent sur le site principal. Köppel AG intègre aussi les sociétés Köppel Aufzüge, DEFAG et Köppel Manufacturing KFT en Hongrie. 

Köppel AG comprend trois divisions, à savoir la fabrication de forets diamantés, la production mécanique et le contrôle de citernes. Ses clients sont principalement actifs dans la construction mécanique suisse. La vallée du Rhin autour du siège est également désignée par « vallée des opportunités », puisqu’un ensemble de sociétés actives en amont et en aval de la chaîne de production se trouvent ici. Ce réseau permet à Köppel AG d’offrir à ses clients une large gamme d’autres prestations. 

Case Study - Köppel AG, Suisse

TIGO SF

Développée pour l'atelier, la TIGO SF est une machine à mesurer tridimensionnelle (MMT) entièrement protégée et polyvalente qui allie conception robuste, technologie...

PC-DMIS

Le logiciel PC-DMIS constitue le pilier d'EMS. C'est un logiciel de métrologie adapté à la CAO et basé sur une architecture ouverte. Avec PC-DMIS, l'utilisateur dispose des...

HxGN LIVE

HxGN LIVE, la conférence internationale annuelle de Hexagon propose des conférences passionnantes, des possibilités d'élargir votre réseau et d'accéder à la présentation de...