Construction de BLOODHOUND SSC - Le bureau a 1600 km/h

BLOODHOUND Project - Royaume-Uni

Lorsque le bolide BLOODHOUND SSC parcourra le désert en Afrique du Sud, ses roues pleines en aluminium d’un poids de 95 kg chacune seront soumises à des forces de jusqu’à 50 000 G et effectueront 10 200 tr/min, soit une rotation quatre fois plus rapide que celle d’une voiture de formule Un. A la vitesse de pointe, le véhicule se déplacera plus rapidement qu’une balle sortant d’un 357 Magnum et couvrira une distance d’environ 1 kilomètre en seulement 2,25 secondes. 

Pour réaliser ces exploits techniques, l’équipe chargée du projet BLOODHOUND a recours à des technologies phares dans la conception et la construction d’un véhicule capable de battre l’actuel record du monde de vitesse terrestre en dépassant 1 600 km/h. Un élément clé de cette conception est la métrologie. Des données précises sont nécessaires pour obtenir les résultats souhaités avec le véhicule et établir une nouvelle meilleure performance mondiale. C’est là qu’intervient Hexagon Metrology.

Au pôle technologique de Bristol, Royaume-Uni, l’extérieur du centre d’étude du projet BLOODHOUND ressemble à une unité industrielle standard, sans prétention. Mais à l’intérieur, quelques-uns des meilleurs cerveaux au Royaume-Uni sont à l’œuvre pour réaliser la voiture la plus rapide au monde. Le projet est dirigé par Richard Noble, lui-même détenteur de l’ancien record du monde de vitesse terrestre. Richard a réuni autour de lui une équipe de professionnels des sports mécaniques et du secteur aéronautique pour mettre au service du chef d’escadre Andy Green, le pilote du BLOODHOUND, presque littéralement le bureau le plus rapide sur terre.

Inspirer une génération

Franchir une vitesse d’environ 1 600 km/h n’est pas le principal but du projet BLOODHOUND. Celui-ci vise avant tout à inspirer la jeune génération pour l’inciter à s’orienter vers des études dans le domaine des sciences, des technologies, des mathématiques et de l’ingénierie. Il y a toute une équipe d’ambassadeurs d’éducation qui travaille avec plus de 5 000 écoles et établissements supérieurs à travers le RoyaumeUni et au-delà. Sa tâche est simple : présenter les aspects passionnants du projet BLOODHOUND pour enthousiasmer les ingénieurs de demain. Le Groupe Hexagon Metrology est heureux de participer à ce programme éducatif avec sa propre équipe.

Droit et symétrique


Comment le Groupe Hexagon Metrology est-il devenu un sponsor de produits officiel dans le cadre de ce projet ? Conor La Grue, responsable technico-commercial BLOODHOUND, explique : « Dès le début de la fabrication de composants, nous savions qu’il nous fallait un partenaire adéquat pour obtenir le meilleur niveau de précision. Compte tenu des forces agissant sur la structure du véhicule lorsque celui-ci atteint la vitesse maximale, nous devons pouvoir nous fier à la qualité de la construction, à la rectitude et à la symétrie de la voiture. Nous nous sommes rencontrés lors d’un événement d’ingénierie, et Hexagon Metrology nous a donné l’occasion d’utiliser ses produits et services pour effectuer des mesures à différentes étapes de construction du véhicule. Nous sommes heureux d’avoir pu conclure avec ce groupe un partenariat de parrainage de produits. »

En raison des nombreux éléments de ce véhicule long de 12,8 m, la construction est répartie en plusieurs modules, ce qui permet de travailler sur plusieurs éléments en même temps. Pour s’assurer que les modules restent parfaitement ajustés entre eux, l’équipe utilise des accessoires de fixation. C’est là où est intervenu le Leica Absolute Tracker AT402. En utilisant le Tracker, l’équipe est capable de relever des points d’alignement clés sur chaque module et accessoire, et peut ainsi vérifier pratiquement la position correcte de toutes les pièces lors de la construction.

Mesure de points non vus par le Tracker

Le Leica Absolute Tracker AT402 utilise des rétroréflecteurs sphériques pour recueillir des données de point 3D. Les méthodes classiques exigent que le Tracker ait un contact visuel avec le réflecteur pour autoriser la prise de mesures. Même si l’équipe pouvait relever toutes les caractéristiques nécessaires avec cette méthode de mesure, celle-ci imposait un déplacement continu du Tracker pour maintenir ce contact visuel. Ceci a amené Hexagon Metrology à proposer la mise en œuvre précoce sur BLOODHOUND du nouveau palpeur portable Leica B-Probe en combinaison avec le Leica Absolute Tracker AT402. Le palpeur Leica B-Probe peut recueillir des points 3D cachés dans un volume de mesure de 20 m (ø) autour du Leica Absolute Tracker AT402. Pour traiter de grandes structures exigeant des mesures de haute précision, on peut étendre le volume dans une plage de 320 m (ø) pratiquement sans perte de précision de palpage, en effectuant des mesures par station laser mobile.

Voici les commentaires de Luke Dee, ingénieur responsable de la gestion des composants et assemblages BLOODHOUND, à propos de l’utilisation du nouveau palpeur : « La collecte de données de mesure est tellement plus rapide avec le Leica B-Probe qu’avec des réflecteurs traditionnels que nous pouvons maintenant installer le Tracker en un endroit et recueillir toutes les données sans devoir le déplacer et le référencer une nouvelle fois. En y ajoutant l’excellent logiciel SpatialAnalyzer, je dirais que cela réduit de moitié le temps de mesure. » 

Préparation pour des mesures dans le désert


L’équipe BLOODHOUND a même trouvé une nouvelle application pour le Tracker. La section arrière du véhicule ressemble à celle d’un avion de combat à réacteur et les forces qui agissent sur cette partie à haute vitesse font que l’aileron arrière sera soumis aux plus fortes sollicitations observées jusqu’ici. Mais pour transporter le véhicule, il faut enlever l’aileron, ce qui impose un contrôle d’alignement précis durant la repose de cet élément sur le lac asséché de Hakskeen Pan (situé dans la région du Cap-Nord, en Afrique du Sud, où le véhicule se déplacera). Pour réaliser cette tâche, l’équipe de design a décidé d’intégrer à l’aileron des cibles rétroréfléchissantes facilitant l’utilisation du Tracker pour positionner l’aileron, un travail qui convient parfaitement au Leica Absolute Tracker AT402 en raison de son étanchéité IP54, qui le rend insensible à la chaleur et à la poussière ambiantes.

Un vrai partenariat

« Nous sommes heureux de pouvoir compter sur Hexagon Metrology dans le cadre de nombreuses tâches, comme la mesure sur le site et en dehors, la réactivité, la formation, un prêt d’équipement à long terme et des conseils professionnels en métrologie. L’équipe de Hexagon Metrology nous a fourni une excellente assistance », précise La Grue.

Richard Noble, chef du projet Bloodhound SSC, commente l’intervention de Hexagon Metrology en ces termes : « Pour repousser les limites au-delà de 1 600 km/h, nous avons besoin d’un partenaire qui puisse nous soutenir dans cette ambition et nous fournir des services de mesure décisifs pour la mission, avec une gamme de systèmes de métrologie à la pointe du progrès. Du plus fin détail à l’alignement des grands éléments de ce bolide long de 12,8 mètres, tout doit être excellent. »

Hexagon Metrology est fier de prendre part à ce projet fabuleux et très heureux de collaborer avec l’équipe lors de l’assemblage du véhicule, de la série de tests auxquels il est soumis, du franchissement du mur du son et du nouveau record du monde de vitesse terrestre qu’il établira en atteignant environ 1 600 km/h. Nous sommes ravis de participer à cet exploit.

HxGN LIVE

HxGN LIVE, la conférence internationale annuelle de Hexagon propose des conférences passionnantes, des possibilités d'élargir votre réseau et d'accéder à la présentation de...