De nouveaux sommets de précision dans les mesures

Airbus - Allemagne

L'ingénierie et la production Airbus sont gérées au niveau central mais s'appuient sur des modes de travail en équipe de différents services et transnationaux, entièrement intégrés qui mettent en commun les ressources de 16 sites, en Allemagne, France, Espagne et Grande-Bretagne. Chaque unité produit des sous-ensembles complets transportés respectivement à Toulouse ou à Hambourg en vue de l'assemblage final. En plus des pièces des sousensembles d'origine allemande, le personnel de l'usine de Brême réalise tous les volets d'atterrissage Airbus dans les processus d'assemblage structurel et prépare les blocs d'aile pour les modèles A330 et A340. Ces tâches très pointues imposent des niveaux de précision extrêmes. Afin de répondre à cette demande, le centre de production de Brême a recours à sept Laser Trackers de Leica Geosystems.

Erwin Hoffmann dirige à Brême le département des techniques de mesure, dans lequel neuf collaborateurs ont pour tâche d'examiner de grandes pièces, de démonter les outils de production, d'inspecter les systèmes de contrôle et de calibrer tous les équipements de surveillance sur place. Voici ce qu'il dit à propos des systèmes de poursuite laser: "Nous avons reçu notre premier Tracker en janvier 1999. Les problèmes auxquels nous étions confrontés à l'époque, en relation avec la production de l'Eurofighter EF200 nous laissaient le choix entre l'acquisition d'un système de mesure fixe de plus grandes dimensions et un équipement plus flexible. Nous avons donc effectué une étude comparative poussée des offres au terme de laquelle le Tracker Leica est apparu comme le système de mesure le mieux adapté à nos besoins, à la fois au niveau de la vitesse de traitement et des coûts. Aujourd'hui nous disposons de trois Leica LTD500 et de quatre LTD800, la nouvelle série Laser Trackers de Leica." 

Le Laser Tracker de Leica est un équipement de mesure de coordonnées , mobile et facile à transporter. Grâce à l'interféromètre laser intégré, les relevés s'effectuent rapidement et avec haute précision. Le Laser Tracker est capable de déterminer à partir d'une seule mise en station des points isolés ou des surfaces d'objets dans un volume équivalant à un diamètre de 80 mètres, avec une précision de 10 ppm (µm/m) et un débit de jusqu'à 3 000 points par seconde. Le Laser Tracker s'avère particulièrement productif grâce à l’ADM ( distance-mètre absolu) qui fonctionne seul ou en combinaison avec l’interféromètre . Il est largement profitable dans la fabrication d'outils de haute précision et les inspections géométriques réalisées dans la construction automobile, l'aéronautique et d'autres industries. Il permet d'accomplir les contrôles périodiques, tests répétitifs et d'autres tâches en mode automatique au moyen du distance-mètre absolu. La mise en station du Laser Tracker est flexible et peut être adaptée facilement à la taille de l'objet ou à l'espace de travail. 

Le Tracker Leica se prête à de très nombreuses applications de mesure. Il s'utilise par exemple pour examiner les nouvelles unités de fraisage démontées, pour ajuster les voies et volets d'atterrissage pendant la préparation des blocs d'aile des long-courrier A330 et A340. Il intervient par ailleurs dans la mise en service et la validation de l'appareil, dans l'assemblage structurel pendant le contrôle final d'ensembles volumineux fabriqués à Brême et dans la fabrication de pièces individuelles. 

Actuellement, l'équipement surveille la réalisation des volets d'atterrissage intérieurs de la famille A320 à fuselage standard. L'unité de Brême produit ces composantes pour le compte de l'usine de Stade. Le personnel se sert du Laser Tracker de Leica pour assembler et désassembler l'équipement. Selon les prévisions, toute la production de volets sera transférée de l'usine de Stade à l'unité de Brême jusqu'à la fin de l'année 2005. Dans le cadre du programme des navettes spatiales Ariane 5, le Laser Tracker relève les groupes propulseurs supérieurs. Sur le véhicule spatial Phoenix, l'équipe de Brême a déjà saisi les contours et positionné les volets d'atterrissage avec cet équipement métrologique. Les contrôles géométriques s'opèrent à présent presque exclusivement avec le Laser Tracker. Les techniciens de mesure sont en charge de pratiquement tous les travaux métrologiques et cas d'application à l'usine de Brême. Très souvent le Tracker Leica aide aussi à déterminer les causes d'un défaut. 

En vue d'une bonne réalisation des relevés nécessaires, l'unité de Brême possède une palette étendue d'accessoires pour ses Laser Trackers. La stratégie d'approvisionnement consiste à acheter une pièce complémentaire pour un groupe de systèmes et de l'adapter à tous les équipements d'une même série. Dernier exemple en date, le nouveau palpeur T-Probe, un système de mesure et d'inspection mobile unique en son genre (CMM portative), dont le logiciel et le système de commande sont configurés de façon à opérer avec les quatre LTD800 sur le site. L'acquisition du palpeur T-Probe a été motivée par les perspectives de gain de temps et de réduction des coûts d'exploitation. A ce sujet Erwin Hoffmann explique: "Jusqu'ici nous avons par exemple toujours mesuré les volets d'atterrissage en continu, soit à partir de deux positions de stationnement Tracker, soit à partir d'un seul emplacement mais en étant obligés de tourner l'objet étudié. Nous prévoyons d'accomplir avec le T-Probe ce travail avec une seule mise en station pour gagner encore plus de temps étant donné que la manipulation des volets, la mise en station et la préparation sont plus rapides. En outre, les calculs et le traitement deviennent plus simples et fiables parce que nous ne sommes plus obligés d'intégrer des points de référence."

Le système de mesure se distingue aussi par sa stabilité et sa maintenance conviviale. Il permet aux douze membres de l'équipe de mesure de Brême d'effectuer les relevés requis sans la moindre difficulté. Le matériel est utilisé par sept collaborateurs du département des techniques de mesure et cinq collaborateurs du bloc de production central. Ces opérateurs ont été formés par les spécialistes de manière à pouvoir réaliser un travail autonome avec le Tracker pendant la mise en station et la préparation des mesures. Leur travail est supervisé par les experts en vue de l'assurance qualité. Ces derniers effectuent aussi les contrôles finaux, le démontage et la validation. Leurs collègues aux centres Airbus de Varel et de Stade, qui ont suivi le même itinéraire, confirment la pertinence du choix des Trackers Leica. La relation de confiance entre Airbus et Leica Geosystems est mise en évidence par l'implication précoce de l'équipe de Brême dans le développement du T-Probe et de la T-Cam.

Erwin Hoffmann conclut: "Les Trackers ont répondu à nos besoins à tous les niveaux. En plus de l'achat du T-Scan nous prévoyons l'acquisition de deux Leica Trackers. Le programme A400M qui démarrera l'an prochain se basera sur différentes stations équipées de systèmes de poursuite laser intégrés. Les deux Trackers seront utilisés dans le cadre de l'assurance qualité pour le modèle A400M, pour l'inspection des interfaces et du transfert avant l'expédition du fuselage en Espagne où s'opérera l'assemblage final."

HxGN LIVE

HxGN LIVE, la conférence internationale annuelle de Hexagon propose des conférences passionnantes, des possibilités d'élargir votre réseau et d'accéder à la présentation de...