Mesure des caractéristiques géométriques des vaisseaux ATV

SETIS - Projet ATV - France

C’est en 1951 que l’aventure débuta lorsque Monsieur Degaud ouvrit un cabinet de géomètres experts « classique » à Grenoble. Les jeux Olympiques de 1968 ont contribué à l’essor de la société qui est devenu, avec 120 personnes, le plus gros cabinet de la région. Dès les années soixante et dans le cadre des J.O., la société avait en charge la mesure des stades, pistes de bob et de luge, ou du tremplin avec un outil d’ores et déjà exceptionnel et en avance de son temps : le théodolite Wild. Toujours fidèles à leur premier fournisseur de théodolite devenu entre-temps Leica Geosystems, la société SETIS, qui fait partie du groupe Degaud, fit l’acquisition entre 1992 et aujourd’hui, de toutes les générations de laser trackers du groupe : du SMART 310 au tout dernier Leica Absolute 

Les secteurs d’activité couverts par SETIS reflètent une volonté de diversification proche des métiers de base : l’industrie nucléaire, aérospatiale, automobile ou de recherche & développement. SETIS compte à son actif des clients de taille tels que Airbus, DACIA, EDF, le CERN, AREVA ou le suivi de projets prestigieux comme le LHC, ITER, ou encore le projet ATV.

Le véhicule automatique de transfert européen, ou ATV (en anglais « Automated Transfer Vehicle »), est un vaisseau cargo spatial développé par l’Agence spatiale européenne pour ravitailler la Station spatiale internationale (ISS). Capable de s’amarrer automatiquement à la station, ce vaisseau cargo peut transporter environ 7,7 tonnes de fret. L’ATV est long de 9,79 mètres pour un diamètre de 4,48 mètres et sa masse à vide est de 10,47 tonnes. Le vaisseau est stabilisé par 3 axes. L’ATV utilise un système GPS pour contrôler sa position. Deux senseurs stellaires sont utilisés pour détecter les changements d’orientation. L’ATV dispose d’une batterie d’équipements installés du côté du système d’amarrage pour les opérations de rendez-vous avec la station en mode automatique. Deux télégoniomètres mesurent en continu la distance entre la station et le vaisseau. Deux vidéomètres émettent des impulsions laser vers des cibles installées sur la station pour déterminer la distance et l’orientation de la station spatiale. Dans la phase de fabrication de la navette, SETIS sous contrat par Astrium, fut chargée de la mesure des caractéristiques géométriques des pièces. Le projet se déroulait dans un bâtiment de 600m de longueur spécialement équipé. 

Ainsi, grâce à des rails, les maquettes du vaisseau ravitailleur et de la station spatiale étaient mise en oeuvre. Le challenge consistait en la définition de l’interface pour l’orientation des différents plans puis en la validation et consolidation des mesures. Celles-ci ont été effectuées par un laser de poursuite Leica Geosystems associé à des réflecteurs et des outillages dédiés (mire point caché). Les résultats des mesures ont permis de renseigner la centrale de bord de la navette en corrections et ajustements dans une étape d’harmonisation. Laurent Blanc, responsable de SETIS conclut « les produits Leica Geosystems ont une fois de plus fait leurs preuves dans la précision hors du commun, la facilité d’utilisation, la portabilité et leur stabilité dans ce projet prestigieux et délicat. »

HxGN LIVE

HxGN LIVE, la conférence internationale annuelle de Hexagon propose des conférences passionnantes, des possibilités d'élargir votre réseau et d'accéder à la présentation de...